Accueil > Version française > Usagers > Permis de conduire > L’inscription à l’examen du permis de conduire

3.2.3.2 L’épreuve théorique générale d’admissibilité (code)



L’article 141 du code de la route prévoit que préalablement à l’épreuve pratique ou épreuve d’admission, les candidats doivent subir une épreuve théorique générale d’admissibilité portant sur leur connaissance des règlements concernant la circulation et la conduite du véhicule, ainsi que sur le comportement du conducteur.

Les candidats ayant obtenu un résultat favorable à l’épreuve théorique générale (pas plus de 5 fautes) conservent le bénéfice de leur admissibilité pour cinq épreuves pratiques à condition que ce soit dans le délai maximum de deux ans à compter de la date d’obtention de cette admissibilité.

Toutefois, sont dispensés de l’épreuve théorique générale, les candidats titulaires d’un permis de conduire délivré sur le territoire national depuis cinq ans au plus si la délivrance de ce permis est intervenue après réussite à un examen comportant une épreuve théorique et pratique. Cette disposition vaut au plus pour cinq présentations à l’épreuve pratique.

Dans les centres d’examen de Tahiti et de Raiatea, ces épreuves sont assurées sur support multimédia via la projection audiovisuelle de 40 questions.

Dans les autres centres, les épreuves sont assurées sur support papier.

Les élèves bénéficiant du dispositif d’apprentissage anticipé de la conduite (A.A.C.) conservent le bénéfice de leur admissibilité pour cinq épreuves pratiques à condition que ce soit dans le délai maximum de trois ans à compter de la date d’obtention de cette admissibilité

Retour au sommaire