Accueil > Version française > Usagers > Permis de conduire > L’inscription à l’examen du permis de conduire

3.2.3.5 Les véhicules d’examen pour les personnes handicapées



Si vous êtes atteint d’un handicap physique, la réglementation prévoit que vous devez vous soumettre à l’avis de la commission médicale qui se prononcera sur votre aptitude à conduire la catégorie de véhicule demandée.

Les médecins mentionneront, le cas échéant, la nécessité d’aménagement du véhicule, du port de verres correcteurs ou d’un appareil de prothèse. Ces informations seront reportées au dos de votre permis de conduire et vous serez dans l’obligation de vous munir des équipements et prothèses pour la conduite.

Attention, la validité du certificat médical est limitée à six mois à compter de sa date de délivrance.

Si les auto-écoles de Polynésie ne disposent pas à ce jour de véhicules spécialement aménagés, l’association TE NIU O TE HUMA (Union des Associations de Personnes Handicapées de Polynésie – française) peut mettre à votre disposition ce type de véhicule.

L’inspecteur du permis de conduire, conformément à l’article 142 E du code de la route, vérifiera à l’occasion des épreuves pratiques que le conducteur atteint d’un handicap physique utilise dans des conditions de sécurité satisfaisantes, le véhicule spécialement aménagé.

Retour au sommaire