Accueil > Version française > Usagers > Permis de conduire > L’inscription à l’examen du permis de conduire

3.2.3.6. Le permis E(B)



Au préalable, il convient d’obtenir un résultat favorable à l’épreuve théorique générale (« ETG ou code ») portant sur la connaissance des règlements concernant la circulation et la conduite du véhicule, ainsi que sur le comportement du conducteur.

Sont dispensés de l’épreuve théorique générale, les candidats titulaires d’un permis de conduire délivré sur le territoire national depuis cinq ans au plus si la délivrance de ce permis est intervenue après réussite à un examen comportant une épreuve théorique et pratique. Cette disposition vaut au plus pour cinq présentations à l’épreuve pratique.

L’épreuve pratique, l’article 142 du code de la route comporte deux phases : une épreuve hors circulation et une épreuve en circulation.

Lors de l’épreuve hors circulation, a lieu une interrogation orale destinée à évaluer les connaissances théoriques liées à la sécurité et à la circulation des ensembles de véhicules relevant de cette catégorie de permis. Seuls peuvent subir l’épreuve en circulation le candidat ayant obtenu un résultat favorable à l’épreuve hors circulation.

Les établissements professionnels d’enseignement de la conduite des véhicules terrestres ne dispensant pas ce type de formation en Polynésie, le candidat doit se présenter en tant que candidat libre (non présenté par une auto-école).

Il doit alors déposer un dossier de demande d’inscription au permis de conduire et fournir un véhicule d’examen répondant aux critères suivants :

-  Un véhicule tracteur de catégorie B (PTAC inférieur ou égal à 3500 KG) et dont le poids total roulant autorisé (PTRA) permet de tracter une remorque répondant aux spécifications ci-après ;

-  Une remorque présentant l’aspect d’un fourgon tôlé ou bâché dont le PTAC est supérieur ou égal à 1000 kg et dont la largeur est supérieure ou égal au véhicule tracteur.

Le dossier d’inscription, conformément aux articles 136-A, 140 et 141 du code de la route polynésien devra comporter les éléments suivants :

-  un justificatif d’état civil ;

-  une attestation de recensement et/ou certificat individuel de participation à l’appel de préparation à la défense pour le candidat âgé de 16 à 25 ans ;

-  un certificat médical d’aptitude à faire remplir par le centre hospitalier de la Polynésie française situé au Taaone (voir dossier d’inscription au permis de conduire) ;

-  4 photographies d’identité ;

-  un timbre fiscal de 3000 FCFP pour l’inscription initiale à l’épreuve théorique générale et à l’épreuve de conduite (la fourniture d’un nouveau timbre sera exigée après tout échec à l’épreuve théorique générale ou pratique) ;

-  les certificats d’assurances couvrant l’examen et l’inspecteur du permis de conduire ;

-  les certificats d’immatriculation.

Pour chaque dossier complet déposé, une date sera communiquée pour le passage des épreuves.

L’épreuve en circulation a généralement lieu le mercredi après - midi.

Retour au sommaire