Accueil > Version française > Sécurité routière > Fiches thématiques > Le port du casque

Quel casque porter ?



Le choix d’un casque est une chose trop sérieuse pour en laisser l’initiative à quiconque, ce doit être un choix personnel et réfléchi.

Contrairement à ce qui a été affirmé pendant longtemps et qui n’a jamais été démenti tant par les fabricants que par les vendeurs de casques, la durée de vie d’un casque n’est pas aussi limitée.

Si la lumière abîmait les casques de première génération le problème est maintenant résolu depuis plus de 10 ans par l’usage de vernis spéciaux.

Seul l’état des garnitures intérieures doit vous guider dans votre décision de changer de casque, une raison supplémentaire lors de l’achat de choisir un casque à intérieur démontable. De même la chute du casque d’une faible hauteur ne nécessite pas comme le prétendent certains son remplacement automatique.

Ainsi, un casque se change normalement tous les 5 ans.

Deux conseils essentiels :
-  n’achetez jamais un casque d’occasion, vous ne connaissez pas la vie qu’il a eu ;
-  vérifiez toujours à l’achat qu’il porte bien l’étiquette cousue sur le système de rétention du casque attestant de son homologation et de ce fait qu’il est conforme aux normes.
Vous devez porter le casque approprié au véhicule que vous utilisez. Porter un casque non conforme pourrait ne pas vous offrir une protection adéquate.

De plus, si votre casque n’est pas muni d’une visière, il est conseillé de porter des lunettes protectrices. La visière ou les lunettes protectrices protègent vos yeux de la poussière, des insectes et des petits cailloux qui peuvent vous faire perdre le contrôle de votre véhicule. Notez que dans tous les cas, une visière offre une protection supplémentaire. En plus de protéger vos yeux, elle protège tout le visage. C’est pourquoi elle est particulièrement recommandée pour la moto.

Pour être sécuritaires, la visière ou les lunettes protectrices doivent être :
-  propres et entretenues régulièrement avec un produit non abrasif ;
-  à l’épreuve de l’éclatement ;
-  conçues de façon à ne pas limiter votre champ de vision ;
modelées pour bien s’adapter au casque ou dans le cas où vous portez des lunettes, au contour de vos yeux ;

Finalement, la visière doit être solidement fixée au casque et vous permettre de porter des lunettes correctrices,
À la demande d’un agent forces de l’ordre, vous devez lui permettre d’examiner votre casque protecteur.

Notez que le commerçant est obligé de vendre des casques conformes aux normes de fabrication en vigueur.